Remplacer le scroll infini

Le « scroll infini » (ou défilement infini) permet de faire défiler indéfiniment la page, ce qui augmente le temps passé sur la page donc le poids de la page et les ressources nécessaires. Ce mécanisme est notamment utilisé en captologie pour capter au maximum l’attention des utilisateurs. L’article 20 de la proposition de loi du Sénat (PDF) prévoit d’ailleurs l’interdiction de de l’utilisation de cette technique.

Exemple de scroll infini

En cherchant quelques photos sur Unsplash.com, sur les marches climat, en quelques “scrolls”, le poids de la page est rapidement passé à 25 Mo (sans compter le téléchargement des photos) ! Scroller est tellement simple qu’il est difficile de se rendre compte ou de s’arrêter soi-même, on cherche toujours la meilleure photo.

Liste des requêtes chargées par une page lors du scroll infini

Il s’agit donc de remplacer autant que possible le scroll infini par une action, comme une pagination, ou un bouton “Voir plus”.

Il est important également de penser au bon nombre d’éléments à faire apparaître par défaut, pour éviter de créer de la frustration si trop de clics sont nécessaires. Le juste équilibre s’impose !

Eviter la complétion automatique

Les mécanismes d’autocomplétion ou de suggestions qui visent à compléter automatiquement ou suggérer des options "intelligentes" nécessitent beaucoup de requêtes vers le serveur.

Exemple de complétion automatique

L’option par défaut “Smart compose” de Gmail propose des suggestions “intelligentes” qui uniformisent le langage, contribuent à une certaine paresse intellectuelle, et sont également consommatrices d'énergie.

Début d’un email montrant une suggestion automatique

En règle générale, il est préférable de les éviter ou d’utiliser plutôt les techniques d’aide existantes (prévention des erreurs, exemples, format de saisie, etc.). Si leur usage reste pertinent dans votre contexte, il est également possible de les limiter, par exemple en ne proposant des suggestions qu’à partir d’un nombre minimal de caractères tapés.

plus d'info

Repenser les notifications

Entre tenir informer et solliciter en continu, la frontière peut être ténue. Encore une fois, éco-conception et éthique se rejoignent. Il s’agit ici de remettre en question nos habitudes de conception et de s’interroger véritablement sur l’utilité et la fréquence des notifications.

Quelques pistes à considérer :

  • Réfléchir aux différents formats des notifications selon leur degré d’urgence.
  • Permettre de personnaliser de qui, quand, et comment ils reçoivent les notifications.
  • Éviter les mails de confirmation inutiles (ex : désinscription d’une newsletter).
  • Remplacer un toaster de confirmation par un changement d’état. Par exemple, un toaster indiquant qu’un nouvel élément a bien été créé peut simplement être remplacé par un état focus sur le nouvel élément.
plus d'info

Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Venez échanger avec nous sur http://slack.designersethiques.org, canal #projet_ecoconception.

Autrices du guide : Aurélie Baton et Anne Faubry.